La Réflexologie

 

La  Réflexologie est une discipline médicale non conventionnelle.

La  Réflexologie n’est pas une technique de massage même si elle peut y ressembler à première vue. Elle repose sur le  postulat selon lequel chaque organe, glande, partie du corps ou fonction physiologique correspond à une zone ou un point sur et sous les pieds.

Un toucher spécifique appliqué sur ces zones permet ainsi de localiser les tensions et de rétablir l'équilibre du corps.

 

La Réflexologie libère les facultés d'auto-guérison de l'organisme et permet de soulager divers troubles sans traitement médicamenteux.

Elle apporte un soulagement à toutes sortes d’affections : maux de tête ou de dos, syndrome prémenstruel, stress, troubles respiratoires, sclérose en plaques, effets indésirables de la chimiothérapie, etc...

Cette technique manuelle se place dans une approche « énergétique » et globale du corps et s'apparente en cela au shiatsu, à l'acupuncture ou à l'ostéopathie.

Quelques hypothéses sont avancées pour expliquer le mode d'action de la Réflexologie. Ainsi la stimulation de certains points mobilisent l'énergie vitale, le Qi, comme le fait l'acupuncture.

La Réflexologie entraine la production d'endorphines, elle stimule des nerfs en lien avec divers organes, elle accroisse la circulation de la lymphe dans l'organisme et elle dissout les dépôts qui se forment dans certaines zones du pied en raison d'un excés d'acide urique.

 

La Réflexologie est de plus en plus utilisée comme approche alternative. Actuellement, seuls le Danemark, la Chine et le Royaume-Uni l'ont intégrée dans leur système de soins de santé. D’un côté, ses opposants la perçoivent comme une méthode de relaxation sans effet thérapeutique réel. De l’autre, ses partisans souhaitent qu'elle soit intégrée aux soins de santé reconnus.

LES APPLICATIONS

- Améliorer la qualité de vie des personnes cancéreuses. Les études de cas révèlent que beaucoup
d’entre eux perçoivent une amélioration de leur qualité de vie, une diminution de leurs symptômes émotionnels et physiques, une diminution de leur état d'anxiété, un sentiment de relaxation et une amélioration de leur état de santé général et de leur bien-être. La réflexologie amène des bénéfices comme une diminution de
l’essoufflement, de la fatigue, de l’anxiété et de la douleur. Quelque soit l’origine du cancer, on constate une baisse statistiquement significative des nausées, des vomissements et de la fatigue chez les patients ayant reçu des séances de réflexologie en amont ou en aval de la chimiothérapie.

- Contribuer à traiter certains troubles mentaux dont la dépression. Une étude auprès de patients souffrant de troubles mentaux indique que la réflexologie a été bénéfique pour les aider à relaxer et à gérer leur anxiété et pour leur donner confiance en leur pouvoir de guérison.
- Réduire les symptômes du syndrome prémenstruel. Divers symptômes (sensibilité des seins, gonflement abdominal, douleurs menstruelles, anxiété, dépression et irritabilité) sont allégés de façon significative.

- Réduire les maux de tête. (migraines chroniques ou tensions céphaliques) Les patients doivent alors
entamer un traitement de plusieurs mois (minimum 3 mois) pour constater une amélioration de leurs symptômes.

- Soulager les maux de dos. (dont les hernies discales) On constate une réduction des douleurs
dorsales et lombaires (40 minutes de réflexologie, 1 fois par semaine, pendant 6 semaines).

- Améliorer la qualité de vie des patients en soins palliatifs. Les malades et leurs familles notent une
amélioration incontestable de la qualité de vie.

 Diminuer les symptômes de la sclérose en plaques. On observe une grande diminution des
engourdissements, des dysfonctions de la vessie et des spasmes musculaires. La réduction des engourdissements est restée significative 3 mois après les traitements.

- Soulager les problèmes intestinaux. 6 traitements de 30 minutes de réflexologie des pieds sont recommandés. Les mouvements intestinaux des patients se sont améliorés au cours du traitement et la fréquence de l’incontinence a diminué.

Autres applications

La Réflexologie a aussi été utilisée dans plusieurs autres situations, comme le syndrome de l'intestin irritable, la maladie de Parkinson, la constipation chez la femme, l’incontinence urinaire, la stimulation de l’ovulation, le sommeil après l’accouchement, la ménopause et le stress au travail.

EN PRATIQUE... A la première visite, le Réflexologue fait un bilan afin de s'assurer que rien ne s'oppose au traitement. Il déterminera alors si certains points doivent être évités.

La séance se termine par un massage apaisant.